Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Temps du 18 décembre
L’auteur du crime, commis à Avignon, et que nous avons rapporté, n’a pas été arrêté, bien qu’il soit l’objet des plus actives recherches. On pense cependant que cette capture ne peut tarder à se faire, car on a eu quelques renseignements sur la direction qu’a prise l’assassin. Nous publions, d’après le Mémorial de Vaucluse, son signalement tel qu’il a été modifié en dernier lieu.
CHAUVET Fortuné, né à Saint-Maurice (Drôme), domestique, de passage à Avignon, inculpé d’assassinat, commis samedi soir, à cinq heures, à l’auberge de Monloisir, en dehors des remparts, à Avignon.
Agé de vingt-huit ans, taillé au-dessous de la moyenne, corpulence assez forte, cheveux châtains, front découvert, barbe blonde, menton rond, visage frais assez plein, teint coloré, vêtu d’une blouse bonne, récemment raccomodée. Il porte une veste couleur de garancine. Il a laissé son chapeau à côté de la victime.
Il s’est procuré une casquette noire à Sorgues.
Il peut être nanti d’un certificat à la date du 1er mai 1864, qui lui a été délivré par M. MALEN, de Sorgues.
Il parcourt les campagnes en offrant de l’eau de menthe.
Rechercher et saisir le couteau dont il est porteur.

L’enquête généalogique :
Auguste Fortuné CHAUVET, fils de Pierre, cultivateur, domicilié basse-rue, à Saint-Maurice-sur-Eygues (Drôme), âgé de 34 ans, et de Marie Rose ARTAUD, est né à Saint-Maurice-sur-Eygues, le 5 juillet 1837, au domicile de ses parents.
Auguste Fortuné CHAUVET, cultivateur, né à Saint-Maurice-sur-Eygues, le 5 juillet 1837, fils de Louis, et de défunte Marie Rose ARTAUD, époux de Johannah GALMAERT, est décédé à Bourail (Nouvelle-Calédonie), le 3 décembre 1903.
Louis CHAUVET, cultivateur, domicilié et né à Saint-Maurice-sur-Eygues, âgé de 27 ans, fils de Louis, et de Louise ESCOFFIER, aubergistes à Saint-Maurice-sur-Eygues, s’est marié à Saint-Maurice-sur-Eygues, le 21 juillet 1830, avec Marie Rose ARTAUD, domiciliée et née à Saint-Maurice-sur-Eygues, âgée de 21 ans, fille de Jean Charles, et de Cécile VILLET, cultivateurs à Saint-Maurice-sur-Eygues.
Louis CHAUVET, cultivateur, domicilié à Saint-Maurice-sur-Eygues, né le 3 mars 1779, fils de Louis, et de Thérèse SAINT ROMAN, s’est marié à Vinsobres (Drôme), le 20 frimaire de l’an 7, avec Louise Marie ESCOFFIER, domiciliée à Vonsobres, née le 3 juillet 1783, fille de Pierre, et de Marie PIALLAT.

Support : BNF Gallica, AD de la Drôme, ANOM, Géoportail, Geneanet
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut