Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Temps du 10 novembre
Nous lisons dans le Toulonnais :
Bien que le choléra ait en quelque sorte disparu de nos murs, nous n’en avons pas moins le regret d’enregistrer encore aujourd’hui une nouvelle victime.
M. JANOT, aide-major au 22e d’infanterie, âgé seulement de vingt-six ans, et arrivé à Toulon depuis un mois à peine, vient de succomber aux atteintes de ce redoutable fléau.
M. JANOT, à qui son caractère doux et affable avait concilié les sympathies de son régiment, laisse d’universels regrets.
A la veille de contracter un brillant mariage, M. JANOT, auquel une permission était accordée depuis quelques jours, a, en homme de cœur et de dévouement, voulu attendre la fin de nos cruelles épreuves, pour aller porter à sa famille et à sa fiancée la palme qu’il avait si courageusement gagnée parmi nous ; mais la Providence en avait décidé autrement, et M. JANOT, en quittant celle qui aurait été fière de porter son noms, ne devait plus la revoir que dans un autres monde.

L’enquête généalogique :
Auguste Joseph JANOT, célibataire, médecin aide-major de première classe au 22e de ligne, âgé de 26 ans, né à Avesnes-sur-Helpe (Nord), fils d’Auguste, et d’Henriette TONDEUR, est décédé à l’hôpital militaire, à Toulon (Var), le 3 novembre 1865.
Auguste JANOT, orfèvre, domicilié à Avesnes-sur-Helpe où il est né, le 22 décembre 1812, fils de Dominique Constant Joseph, décédé à Avesnes-sur-Helpe, le 9 juillet 1824, et de Amélie Marie Joseph CHRISTOPHE, domiciliée à Avesnes-sur-Helpe, s’est marié à Avesnes-sur-Helpe, le 19 juillet 1837, avec Henriette TONDEUR, rentière, domiciliée et née à Avesnes-sur-Helpe, le 10 février 1815, fille de Pierre Joseph, et d’Henriette BAUDUIN, domiciliés à Avesnes-sur-Helpe.
Dominique Constant Joseph JANOT, cabaretier, domicilié et né à Avesnes-sur-Helpe, le 12 janvier 1781, fils de Marie Joseph JANOT, domiciliée à Avesnes-sur-Helpe, s’est marié à Avesnes-sur-Helpe, le 4 septembre 1811, avec Amélie Marie Joseph CHRISTOPHE, domiciliée et née à Avesnes-sur-Helpe, le 7 septembre 1791, fille d’Augustin Joseph, propriétaire, décédé le 9 ventôse de l’an 8, à Avesnes-sur-Helpe, et de Pétronille Sophie LAMBOT, décédée à Avesnes-sur-Helpe, le 25 brumaire de l’an 3. Amélie Marie Joseph CHRISTOPHE est petite-fille, du côté paternel de Jean Baptiste CHRISTOPHE, rentier, décédé à Avesnes-sur-Helpe, le 21 prairial de l’an 6, et d’Anne Marie BRASSEUR, décédée à Avesnes-sur-Helpe, le 26 février 1792, et du côté maternel, de Jacques François Joseph LAMBOT, fermier, décédé à Philippeville (Belgique), le 29 juillet 1781, et de Marie Françoise Joseph BEDORET, propriétaire à Philippeville.

Support : BNF Gallica, AD du Var, AD du Nord
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut