Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Constitutionnel du 26 octobre
M. DOREAU de Chauvigny (Isère), âgé de dix-huit ans, revenait de la chasse dimanche 15 courant, vers deux heures de l’après-midi. Avant de rentrer chez lui, du haut d’un perron, il voulut décharger son fusil. Sans épauler son arme, la tenant à bout de bras, il tire en l’air le coup droit. La détonation a lieu, mais le recul est tel que le fusil s’échappe de la main du chasseur et tombe en l’air la crosse en bas.
Le choc fait partir le coup gauche, dont toute la charge vient frapper au cœur le malheureux jeune homme. La mort a été instantanée.
M. DOREAU venait de terminer d’excellentes études. Il était bachelier ès-lettres et ès-sciences. Tout semblait lui présager un brillant avenir. La nouvelle de ce malheur a consterné toute la ville. (J. de la Vienne.)

L’enquête généalogique :
Marie René DOREAU, étudiant, âgé de 18 ans, fils de Pierre Théodore, ancien notaire et banquier, et de Marie Célestine DASSIER, est décédé rue Saint-François, à Chauvigny (Vienne), le 15 octobre 1865.
Pierre Théodore DOREAU, notaire à Chauvigny, né à Montmorillon (Vienne), le 7 germinal de l’an 11, fils de Jacques, huissier, et de Marie Anne Julie AUPRÊTRE, s’est marié à Poitiers (Vienne), le 6 septembre 1830, avec Marie Célestine DASSIER, , domiciliée et née à Poitiers, le 21 avril 1813, fille de Joseph René, marchand tanneur, et de Marie FAVRE.

Support : BNF Gallica, AD de la Vienne, Geneanet, Gencom
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut