Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Le Petit Journal du 12 octobre
Le fils de M. GAMBEY, maire de Saint-André, près de Troyes, avait conçu une vive affection pour une jeune fille du pays ; mais divers obstacles s’opposaient à ces projets de mariage.
A la suite d’un entretien qu’il eut avec son père, désespérant de vaincre une résistance opiniâtre, il s’empara d’un fusil chargé pour se donner la mort.
M. GAMBEY s’élance vers lui, arrache l’arme fatale qu’il veut briser dans un mouvement de colère : le coup part, et le malheureux père reçoit toute la charge dans la caisse.
De prompts secours lui sont portés, un médecin est appelé ; mais les soins furent inutiles.
M. GAMBEY a succombé aux suites de sa terrible blessure.

L’enquête généalogique :
Armand Amédée GAMBEY, maire et propriétaire, âgé de 48 ans, né à Saint-André-les-Vergers (Aube), fils de Jean Baptiste, propriétaire, âgé de 83 ans, domicilié à Saint-André-les-Vergers, et de Jeanne Agnès VIVIEN, âgée de 83 ans, époux de Françoise Marie Madeleine CHAMOIN, est décédé le 3 octobre 1865, 6, rue de la Grande Planche, à Saint-André-les-Vergers. Edme François GAMBEY, cultivateur, âgé de 60 ans et Arsène GAMBEY, cultivateur, âgé de 44 ans, tous les deux frères du défunt, demeurant à Saint-André-les-Vergers, déclarent le décès.
Jean Baptiste GAMBEY, âgé de 20 ans, 11 mois et 18 jours, domicilié à Saint-André-les-Vergers, fils de Lazare, cultivateur, et de Magdelaine VATTOIS, s’est marié le 27 brumaire de l’an 13, avec Jeanne Agnès VIVIEN, âgée de 21 ans, 1 mois et 5 jours, fille de Pierre Jean, cultivateur, domiciliée à Saint-André-les-Vergers, et de Mathie FORJAT.

Support : BNF Gallica, AD de l’Aube
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut