Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
AD19En 1885, le Conseil Général de la Corrèze se préoccupe des archives. Deux rapports nous permettent d'avoir une petite idée de ce qui se passait.
Que d'eau a coulé sous les ponts ... et qu'il est singulier de voir évoluer positivement un budget de 50% et l'implication financière de l'archiviste !
A souligner que l'archiviste départemental de l'époque considère que, au vu des nombreux dons, les archives anciennes du notariat de Tulle sont à peu près complètement en possession du département de la Corrèze.

Extrait des délibérations du Conseil général :

RAPPORT DE M. DE SAL.
Archives communales
Messieurs,
Les archives anciennes de la préfecture, fort pauvres au début, se sont accrues d'une façon sensible depuis quelques années. Plusieurs notaires et particuliers ont fait au département des dons importants que M. l'Archiviste a signalés dans ses rapports annuels et qui ont valu à leurs auteurs les remerciements de M. le Ministre de l'intérieur et de M. le Ministre de l'instruction publique. Votre commission pense que vous devez aussi témoigner votre gratitude à ces généreux donateurs. Elle vous propose d'exprimer en même temps votre satisfaction à M. Vayssière qui poursuit avcc activité et intelligence les travaux de classement et d'inventaire.
M. l'Archiviste départemental signale avec insistance la mauvaise tenue des archives des communes qui sont vraiment dans un état déplorable. Il propose d'intéresser les secrétaires de mairies à la mise en ordre de ces archives. Il est bien difficile, dit-il, d'exiger de ces employés, d'ordinaire très mal rétribués, qu'ils consacrent un temps relativement long à des c!assementset à la rédaction d'inventaires. Il demande, en conséquence, que des récompenses en argent soient accordées aux secrétaires qui, dans l'année, auront fourni les meilleurs inventaires, abandonnant pour cet objet le tiers, soit 100 fr., de l'indemnité qui lui est accordée pour l'inspection des archives communales et priant le Conseil général de vouloir bien, de son côté, voter une somme égale. M. le Préfet a fait figurer ce crédit dans ses propositions budgétaires, ce qui porte de 200 à 300 fr. le total des crédits inscrits au sous-chapitre IX. Votre commission est d'avis d'accepter la proposition qui vous est faite et d'accorder l'augmentation de crédit de 100 fr. qui vous est demandée.
Ce rapport est adopté.

RAPPORT DE M. DE SAL.
Archives de la sous-préfecture de Brive.
Messieurs,
Vous avez lu à la page 42 du rapport de M. le Préfet l'exposé suivant:
« Les archives de la sous-préfecture de Brive sont déposées pêle-mêle dans un grenier, sous les tuiles, et se trouvent par là exposées à toutes les intempéries. Les recherches y sont devenues absolument impossibles, les papiers étant entassés sur le plancher, dans le désordre le plus complet.
» Pour faire cesser cette situation, il faut d'abord aménager un local à peu prés convenable, c'est-à-dire préparer une pièce fermée aux vents, aux brouillards et à la poussière, et meubler cette pièce de rayons. »
Votre commission vous propose d'inviter M. le Préfet à faire étudier le plus tôt possible, par l'architecte départemental, la question d'aménagement d'un local pour les archives de la sous-préfecture de Brive.
Ce rapport est adopté.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut