Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
mort fauxEn cette fin de XIXème siècle, la mort prélève beaucoup d'enfants dans les familles nombreuses. Enfants en bas âge la plupart du temps, mais dans la famille dont nous allons parler, c'est aussi arrivés dans la vingtaine que les garçons disparaissent ; tragique destin.

Le premier des enfants, Dominique, naît le 6 juin 1873, il décèdera 24 jours plus tard.

Suit alors Pierre, le 29 septembre 1875, ce sera le premier à disparaître dans la vingtaine. Déclaré bon pour le service, mais absent, il est dispensé car fils aîné de veuve. Affecté toutefois au 83e Régiment d'Infanterie, il ne se présente pas au bureau de recrutement. Signalé en Amérique, il est déclaré insoumis le 1er juin 1897.Il sera rayé provisoirement du contrôle des insoumis en juin 1908 et déclaré à nouveau insoumis en mai 1909 pour ne pas avoir répondu à un ordre de route le convoquant au bureau de recrutement. A nouveau rayé de l'insoumission en janvier 1911, il sera à nouveau insoumis en mai 1912. L'armée aura mis un peu de temps à réagir, Pierre était décédé à l'hôpital de la Charité, à la Nouvelle-Orléans, le 20 septembre 1898 ...

Pauline naîtra le 8 janvier 1878 et décèdera 26 jours plus tard.

Son frère François, né le 18 avril 1880, sera d'abord dispensé de service militaire en tant que fils aîné de veuve. Il sera incorporé au 83ème régiment d'infanterie à compter du 14 novembre 1902, date à laquelle il arrive au corps en tant que soldat de 2ème classe. François décèdera de la scarlatine, à l'hôpital militaire de Toulouse, le 18 janvier 1903.

Marie sera la seule fille survivante, née le 19 janvier 1882, elle décèdera en 1964.

Un autre François naîtra le 27 ocotobre 1883. Il sera tailleur d'habits et inscrit dans les registres militaire dans la 6ème partie de la liste puis classé dans le service auxiliaire. Il décèdera en 1910.

L'avant-dernier des enfants se nomme Isabelle, elle est née le 27 avril 1885 et décèdera le 3 avril 1887.

Arsène, le benjamin, est né le 30 octobre 1888. Ce jeune homme d'1m65, au visage rond, aux cheveux châtains et aux yeux marrons sera incorporé à compter du 8 octobre 1909 au 83ème RI, en tant que soldat de deuxième classe, soutien de famille. Il sera envoyé dans la disponibilité le 24 septembre 1911. Rentré dans ses foyers, Arsène va se marier le 25 janvier 1913 à Toulouse. De son union naîtra Raoul Jean, dont la descendance est connue. Rappelé par l'ordre de mobilisation du 1er août 1914, Arsène arrivera au corps le 3 août et partira au front le 6 août. Le 22 août il est porté disparu du côté de Jehonville, au Luxembourg, et sera déclaré décédé, Mort Pour la France.
Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut