Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
JOfrJe viens de lire dans mon flux d'informations, disponible sur le site, qu'un grand portail généalogique va mettre en ligne le Journal Officiel de la République, sur une période allant de la moitié du XIXe au début du XXe.

Je vous avais déjà signalé dans ce billet la disposition de ces ouvrages sur le site de Gallica. Ouvrages en libre consultation, avec une recherche plein texte, même si, comme d'habitude, la reconnaissance de caractères offre des surprises d'interprétation fort remarquables.

Je suis donc étonné, mais pas surpris, de cette annonce qui m'amène bien encore une fois à cette constatation du peu de connaissances de nos généalogistes amateurs.

Payer un abonnement à un site de généalogie permet de "faire sa généalogie". Quelle généalogie me direz-vous ? Parce qu'assommer les chercheurs à grands coups de présence du nom dans les bases des morts pour la France, des médaillés de la Légion d'Honneur, des pensionnés de guerre, des marins disparus en mer et autres commerçants de Trifouilly-les-Oies, cela ne fait pas avancer ... et perdre du temps. Autre réponse possible, "avoir sous la main tous les outils", j'aimerais y croire si le côté mercantile et recherche du client n'était pas le but avant tout ; certes il faut vivre de son métier, mais je me vois difficilement dire à un client "je vous donne acccés aux Archives Départementales pour 50 euros !".
L'annonce met en avant la "transcription" des informations généalogiques ... là je suis scié ! D'un parce que si cette belle société se met à faire la transcription, les documents seront en ligne dans cinq ou six ans, voire plus ... maintenant, s'il s'agit de la classique reconnaissance de caractères, Gallica l'a déjà fait ... Et de deux pour les "informations généalogiques" : allez donc consulter un exemplaire du Journal Officiel, et dites moi quelles informations généalogiques en tirer ? Toutes ! N'importe quelle ligne du JO peut intéresser un de vos ancêtres : "Concession à la ville de Lyon d'un réseau de voies ferrées, à traction de chevaux, à établir sur le territoire de cette ville et sa banlieue - 17 mai 1879" ou bien encore quelques pages plus loin le "Relevé des Vergeoises exportées pendant l'année 1894 pour l'apurement des comptes d'admission temporaire", si ça ce n'est pas de l'information généalogique ...
Bref, encore une fois un effet d'annonce, et cette perpétuelle recherche de la distribution d'un maximum d'informations qui va saturer la quête de nos chercheurs amateurs, au risque de les dégoûter rapidement, pèse lourdement sur ces portails, certainement plus intéressés par leur vente et revente que par une éthique généalogique.
Payer pour obtenir une généalogie, payer pour être formé, informé, payer pour obtenir un ouvrage, un document unique, c'est normal, mais payer pour un service que l'on peut trouver gratuitement ailleurs ça l'est beaucoup moins. Attendons toutefois de pouvoir tester et découvrir une version dans laquelle tous les liens filiatifs des protagonistes du JO auront été révélés.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut