Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
caverman mailA la relecture des courriers électroniques, deux ont attiré plus particulièrement mon attention :

Il y a quelques années, en faisant des recherches sur mon patronyme dans la sphère internet, je découvrais un Soirat, s'exprimant en anglais et ne donnant que de rares renseignements sur quelques uns de ses hobbies, dont la musique. Je me suis alors permis de lui envoyer un message, en charabianglais, lui faisant remarquer que notre patronyme n'est pas porté par des milliers de gens dans le monde et, s'il le veut bien, et après avoir consulté le site www.soirat.com, s'il pouvait communiquer avec moi et m'en dire un peu plus.
Il faut dire qu'à cette époque, en 2001, et même si Internet commençait à pointer un museau plus que présent dans nos habitudes quotidiennes, le moindre quidam qui se présentait dans les couloirs électroniques devait être intéressant, était un cousin potentiel !
J'ai reçu sa réponse quelques temps après, j'étais déçu parce que ce n'était pas un cousin mais fort amusé de l'explication :
Yhea i undestand, soirat is kinda a diffrent screename, that's why i use it no one has it. I used to live in Bangkok Thailand, so soirat for me is a mixture of thai and english. In thai soi means street so basically soi rat means street rat. So that's it. Thanx for you e-mail.
Je n'avais jamais envisagé cette option dans l'étude onomastique de mon nom !

Autre anecdote qui continue à me faire sourire des années plus tard, d'une dame qui se demande vraiment qui pouvait être sa grand-mère, affublée d'un pareil qualificatif :
Je viens de recevoir l'acte de décès de ma GMP et il est noté "fille de feu", est-ce que quelqu'un connaîtrait la signification de cette notation.
Ce qui continue à me faire dire qu'il est bon d'acquérir quelques bases avant de se lancer dans une généalogie partagée avec des personnes transmettant, par manque de connaissance, involontairement, de fausses informations. Et comme j'ai l'imagination galopante, je me fais l'idée d'une personne présentant sa grand-mère comme une fille au tempérament de braise, ayant plusieurs amants, une vie d'aventures et des secrets familiaux enfin révélés : "On disait dans le village que ...". De belles soirées d'hiver en perspective.
Que l'on se rassure toutefois, dans un message suivant, la réponse à sa question a été formulée.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut