Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
topoviewUn article d'une revue en ligne, signalé par Généaveillé, proposait de "Plonger dans le Google Maps des XIXe et XXe siècles". La chose m'intéressant toujours autant, je me suis rendu sur les lieux ...
Après la publicité, les fenêtres, les frames, les onglets et à nouveau les publicités à tout va, l'article, quelconque, déroule sa litanité de banalités et de poncifs sur une application en ligne réalisée par nos amis américains. D'après le journaliste, le truc est fabuleux, vous fait plonger dans le passé et revivre les moindres détails de ... la conquête de l'ouest américain. Ah oui, personne ne l'avait dit jusque là, c'est réservé uniquement au continent américain ! Tant mieux, les passionnés d'histoire américaine vont avoir un bel outil de comparaison et situation, allons voir ! Que nenni ! Une belle fenêtre apparaît sur le site, nous remerciant de tout l'intérêt que nous portons à la chose et nous fait comprendre que, parce que nous sommes trop nombreux à nous intéresser à leur projet, leurs serveurs n'ont pas supporté et se sont embourbés dans des mémoires devenues liquides.
Bien, nous reviendrons plus tard, et je mets l'adresse dans ma liste de favoris, à côté d'une autre qui, elle, fonctionne, celle de Géoportail.
En effet, bien que notre journaliste trouve le système peu intuitif, et donc demandant à la partie de notre corps située au dessus des épaules un effort de réflexion, le site dédié aux territoires et aux citoyens fonctionne correctement et permet de "voyager dans le temps".
Géoportail, contrairement à l'application américaine, permet la superposition de calques, permettant, pour un même lieu, d'avoir une carte de cassini, une carte d'état-major de la moitié du XIXe, la carte IGN et un aperçu photographique actuels. Sur le tout on peut rajouter les limites communales actuelles, les parcelles cadastrales, les cours et étendues d'eau etc ... Bien entendu on peut faire apparaître une carte ou l'autre, ou bien "fondre" un calque avec un autre, largement de quoi s'amuser !
Géoportail est un réel outil, d'une redoutable efficacité en généalogie, permettant de situer un lieu, de rechercher tous les endroits à explorer avec la méthode dite "en escargot", mais également de comprendre, en fonction du relief, de rivières, de difficultés géographiques, pourquoi nos ancêtres se mariaient plus à tel village, plus éloigné de leur chef-lieu.
Personnellement, et comme déjà évoqué ici, je couple souvent Géoportail et Gencom pour rechercher des endroits particulièrement difficile à lire sur un acte. Google Map est peu utile, pas très expressif dans ce type de recherche, mais génial pour découvrir, avec StreetView, les lieux, même s'ils ont dû changer, où vivaient nos ancêtres.
Les liens à suivre cités dans cet article :
Topoview, l'amérique de 1880 à 2010
Géoportail, le portail des territoires et des citoyens
Gencom, recherche les communes de France
GoogleMap, StreetView et localisation géographique
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut