Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
victimes revl lyon forezIl y a quelques années de cela j'avais eu à travailler sur la généalogie d'une famille, fort connue dans le Forez et la région lyonnaise : les DUGUET et DUGUET DU BULLION. Pour mener à bien certaines parties de l'histoire de ces personnes, j'ai consulté un ouvrage très intéressant de M. Antonin PORTALLIER : "Le tableau général des victimes et martyrs de la Révolution en Lyonnais, Forez et Beaujolais. Spécialement sous le Régime de la Terreur, 1793 à 1794".
Au delà d'une simple liste, l'ouvrage présente des biographies, des généalogies, des sources, des précisions historiques et des descriptions d'évènements. C'est une mine de renseignements pour qui travaille sur ces régions.
Je vous livre ci-après la table des matières :
- Notice biographique sur M. Antoine VACHEZ, président de l'académie des sciences et belles-lettres et arts de Lyon
- Ouvrages et auteurs consultés, cités dans le volume
- Notices biographiques des victimes et martyrs de la Révolution en Lyonnais, Forez et Beaujolais - 475 pages
En appendice :
- Commission de justice militaire de Lyon (noms des condamnés à mort par jugement)
- Commission de justice populaire de Lyon (noms des condamnés à mort par jugement)
- Commission révolutionnaire de Lyon (noms des condamnés à mort par jugement)
- Commission de justice populaire de Feurs (noms des condamnés à mort par jugement)
- Commission de justice militaire et Commission révolutionnaire de Feurs (noms des condamnés à mort par jugement)
- Liste des personnes condamnés à la détention ou à l'amende par la Commission de justice populaire et le Tribunal révolutionnaire de Lyon
- Liste des personnes condamnées à la détention par la commission militaire et révolutionnaire de Feurs
- Liste des personnes condamnées à mort par le Tribunal criminel de la Loire siégeant à Feurs
Noms cités comme condamnés et exécutés sans preuves connues
- Liste des personnes condamnées à mort par le Tribunal révolutionnaire de Paris
Par le Tribunal criminel de Paris
Fusillées comme conspirateurs du camp de Grenelle
- Tribunal criminel de Privas (condamné à mort en 1794)
- Commission militaire des Lyonnais pendant le siège en 1793 (condamnés à mort pour espionnage)
- Tribunal militaire de l'armée républicaine (condamnés à mort ou fusillés par odre de DUBOIS-CRANCÉ)
- Tribunal criminel de Lyon (condamnés à mort)
- État des Lyonnais tués ou morts de leurs blessures pendant le siège de 1793
- Noms des personnes massacrées en diverses circonstances
- Morts en captivité
- Suicidés et morts de frayeur
- Liste des prêtres et religieux déportés, né ou habitant dans le diocès de Lyon
- Liste des personnes acquittées par les Commissions révolutionnaires de Lyon et de Feurs, qui sont citées, par occasion, dans ce volume
- Héros militaires ayant survécu à la Terreur et cités dans cet ouvrage
- Héroïnes du siège
- Membres du clergé et religieux ayant survécu à la Terreur et cités dans cet ouvrage
- Membres des assemblées nationales françaises députés par les départements du Rhônes et de la Loire, cités dans ce volume
- Noms des autres personnes citées à titres divers, pour mémoire

Voici, en exemple, la notice d'une des personnes auxquelles je me suis intéressé :
DUGUET (Benoît), dit Saint-Bertrand, agriculteur, né à Champ (Loire), y demeurant, officier municipal de Montbrison, âgé de 38 ans, condamné par la commission révolutionnaire de Lyon et guillotiné le 14 mars 1794.
"Fusilier, venu avec les muscadins pour coopérer à la rébellion." (Tableaux)
M. Benoît DUGUET, né en 1751, était fils de Claude-Antoine DUGUET, seigneur du Bullion, et de Marie-Thérèse BOYER. Officier au régiment du duc d'Angoulême, comparant en Forez en 1789, il était le frère du suivant.
(Communication de M. H. de JOUVENCEL)
Son frère aîné, M. André DUGUET, né en 1749, marié à Mlle Jeanne-Marie-Claudine-Aimée PRAIRE, officier de cavalerie, maire de Montbrison, fut élu le 23 vendémiaire an IV député de la Loire au conseil des Cinq-Cents et y siégea jusqu'en l'an VIII.

L'ouvrage est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica, par l'intermédiaire de ce permalien.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut