Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
desc gard brumaireM. GRANGENT, ingénieur en chef du département du Gard, produit, en brumaire de l'an VIII, un état des lieux du département, à la demande du bureau de police du même département. Secondé par les citoyens GRANIER, professeur d'Histoire Naturelle et SOLIMANI, professeur de chimie et de physique, M. GRANGENT livre un document de 80 pages duquel j'extrais quelques lignes à portée séculaire.

Moyens de conservation de la "Maison Quarrée, de sa forme qui est un quarré long" :
1- démolition de la charpente trop lourde et remplacement par une plus légère, recouverte en ardoise
2- construction d'une grille d'enceinte afin d'empêcher les enfants de s'en approcher et de dégrader le bâtiment
3- réparation des soubassements affaiblis par la construction d'un caveau à l'usage des moines
4- démolition du couvent des Augustins qui masque une partie de l'édifice

Moeurs des habitants :
On remarque une différence sensible entre ceux du nord et ceux du midi. Les premiers sont infiniment plus sobres, plus actifs, plus laborieux, et moins instruits que les seconds.

Zoologie, quadrupèdes :
Le castor est assez commun en hiver sur les îles du Rhône ; on les chasse quelquefois près de Codolet et de Saint-Gilles, par bandes de douze à quinze. La loutre n'est pas moins estimée que le castor, par rapport à la qualité de sa viande et l'utilité de sa peau.
Le renard et le loup sont très communs dans les forêts. Le sanglier y est plus rare.
Nous avons dans les îles de la Camargue des haras considérables de chevaux presque tous blancs, mais dont l'espèce n'est pas trés estimée. Nous sommes convaincus qu'avec du soin et du choix dans les étalons, on parviendrait à avoir des chevaux d'une assez bonne race. Ces îles fournissent encore une grande quantité de taureaux et de vaches sauvages ; on en tire quelquefois pour les besoins de l'agriculture, mais ils sont en général d'une petite espèce, et peu estimés sous ce rapport.

Houille :
Dans le territoire de la commune de Portes, dix-huit kilomètres au-dessus d'Alais, il y a des mines d'une excellente qualité, dont le charbon a la propriété de souder le fer sans l'aide du marteau. Il est malheureux que la plupart de ces mines soient entre les mains de citoyens peu fortunés, et plus malheureux encore que le manque absolu de communications en rende le transport trés dispendieux : on est obligé d'aller, dans les galeries de ces mines, charger le charbon sur des mulets ; et le lit du Gardon servant, lors des basses eaux, de chemin aux charrettes et aux mulets, pour parvenir à la plus grande partie de ces mines, il s'ensuit que l'exploitation est totalement interrompue lors des crues de la rivière.

Eaux minérales :
Nous avons, entre le village de Codognan et la rivière du Vistre, quinze kilomètres sud-ouest de la ville de Nîmes, une espèce de mare bourbeuse qui jouit d'un mouvement d'ébullition, appelée bouillens de Vergèze, dont on peut exactement rapporter les diverses qualités locales et les effets, aux bouillens de Perols (Hérault). Ces eaux bourbeuses sont trés propres au soulagement des douleurs goutteuses et rhumatismales, et à la guérison des plaies et vieux ulcères : l'usage en est trés fréquent.

Canal du Vistre :
Le projet de rendre le Vistre navigable depuis la ville de Nîmes jusqu'à son embouchure dans la grande Roubine d'Aigues-Mortes fixe l'attention des habitants du Gard. Initialement porté par le citoyen MARÉCHAL, directeur des fortifications du Languedoc, ce canal aurait une communication facile avec la méditerranée par le Grau D'Aigues-Mortes, avec le Rhône, par le canal de Beaucaire à Aigues-Mortes. Reconnu d'utilité publique, le projet est de nouveau remis à l'odre du jour par les citoyens BLACHIER frères et approuvé par délibération du 28 décembre 1779. Même munis de nombreuses autorisations, le projet ne se développe pas. Les mêmes motifs qui empêchent le Gouvernement de se livrer aux dépenses nécessaires pour la continuation du canal de Beaucaire à Aigues-Mortes, sont un obstacle pour la construction de celui-ci.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut