Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

illus-chartrierC'est au milieu du 18ème siècle, sur le Causse Corrézien, que l'on peut trouver un acte de décès assez original, puisque le curé du lieu donne à un de ses paroissiens un tombeau, mais que pour cette fois ... Fera-t-il payer la prochaine ?

Transcription de l'acte :

Le jour de la conception de la vierge au mois de decebre arneau souliat du village du batut apres avoit receu lextremontion est mort, et a esté enterré le lendemain dans un tombeau de leglise que je lui ay donné pour cette fois seulement en presence de mr frechefont et de jean et francois blanche. Le dit Frechefon a signe et non les autres pour ne savoir

Le dit FRECHEFON signe FROIDEFON

D'autres inhumations sont ainsi libellées : " ... a esté enterré dans leglise pour cette fois seulement ...", "... il a esté enterré dans la chapelle de nostre dame pour cette fois seulement ...". Faute de lieu d'inhumation pour la famille, ou en attente d'une quelconque modification ou préparation de la future sépulture, le décédé était placé là, "en attendant" et pour "cette fois seulement", paraît l'explication la plus plausible.

Lien vers l'acte sur le site des archives de la Corrèze

logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut