RFG

  1. Les racines familiales de Raymond Poulidor sont géographiquement très concentrées, à cheval sur les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse. Retour sur la généalogie du champion cycliste, connue et classique, étudiées dès les années 1970.

  2. Dans un document publié fin octobre 2019, la Commission nationale informatique et libertés rappelle aux maires les bonnes pratiques pour protéger au mieux les données personnelles des citoyens.

  3. Les recensements en ligne s'étendent sur le portail des archives des Hautes-Alpes. Voici l'arrivée des listes de la période 1921 à 1936.

  4. L'aventure Famicity est terminée, les membres de cet original réseau familial créé il y a 10 ans l'ont appris par une information laconique diffusée sur le site. Il est possible de récupérer les données déposées.

  5. Après trois mois d'absence, le temps de se refaire une beauté et surtout d'améliorer sa sécurité, le site du Service historique de la Défense est en ligne. On y consulte des inventaires et on y réserve sa place pour Vincennes.

  6. Durant tout le mois de novembre, des généalogistes et archivistes publient chaque jour (sauf le dimanche) un article sur Internet, avec l'alphabet en fil rouge. C'est le programme du ChallengeAZ qui inaugure sa 7e édition.

  7. Un dispositif spécial Toussaint a été mis en place par la ville de Paris, afin de mieux accueillir les 200.000 visiteurs attendus ces prochains jours. Car au delà du recueillement, certains sont aussi en quête d'informations sur un défunt.

  8. Le site Internet des Archives départementales de Seine-Saint-Denis accueille une nouvelle partie baptisée portail Histoire des familles et des populations. Il réunit l'ensemble des sources généalogiques du département, numérisées ou non par les Archives départementales.

  9. A Rootstech London, Familysearch a encore offert une belle démonstration de savoir-faire dans l'organisation d'un congrès généalogique. Pour cette première édition européenne, des milliers de visiteurs, des one-man-show, des ateliers, des rencontres...

  10. Des milliers d'Américains et Canadiens viennent chaque année faire du tourisme généalogique. Pour mieux organiser et coordonner leur accueil, les offices de tourisme de l'Eure, du Perche et du pays de Marennes-Oléron s'organisent.

info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut