Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
La Presse du 8 novembre
On écrit d’Alais :
Un assassinat qui a eu le vol pour mobile a eu lieu, lundi dernier, au hameau de Larnac, qui fait partie de la commune des Mages. Une personne qui passait près d’une ferme du quartier du Moulinet rencontra un individu baigné dans une mare de sang, ayant le corps couché à plat-ventre et la figure presqu’enfouie dans la terre.
On voyait à l’occiput une large et profonde blessure faite avec une bêche que le meurtrier, après s’en être servi, avait jetée par-dessus le mur de clôture, dans la cour d’une grange voisine. Informés de cet événement, MM. Le procureur impérial et le juge d’instruction d’Alais se sont portés sur les lieux pour se livrer à une information. La victime fut reconnue pour être un nommé Martial SAIGON, terrassier, né dans une commune du département de Vaucluse et arrivant de Carpentras, où il avait travaillé à l’arrachage de la garance. Les investigations auxquelles se livrèrent les magistrats amenèrent l’arrestation d’un individu, demeurant au Moulinet, que l’on avait vu accompagner SAIGON au chemin de fer de Nîmes à Alais et de cette dernière ville à Saint-Ambroix. L’information continue et elle jettera probablement la lumière sur ce drame lugubre.

L’enquête généalogique :
Martial SEIGNON, ouvrier terrassier, âgé d’environ 35 ans, né à Villes-sur-Auzon (Vaucluse), est décédé quartier du Moulinet, à Saint-Ambroix (Gard), le 30 octobre 1865.
Martial SEIGNON, fils de Joseph Edouard, cultivateur, âgé de 30 ans, et de Joséphine SEYSSAUD, est né quartier du Réganéou, à Villes-sur-Auzon, le 19 août 1832. Martial SEYSSAUD, âgé de 21 ans, frère de la mère du nouveau-né est présent.
Joseph Edouard SEIGNON, cultivateur, né le 16 thermidor de l’an 10, à Villes-sur-Auzon, fils de Maximin, et de Marie Magdelaine MOLINAS, cultivateurs à Villes-sur-Auzon, s’est marié à Villes-sur-Auzon, le 7 juillet 1825, avec Barbe Joséphine SEYSSAUD, cultivatrice, née le 27 ventôse de l’an 9, à Villes-sur-Auzon, fille de Damaze, et de Marie Rose CABISSOLE, propriétaires cultivateurs à Villes-sur-Auzon.

Support : BNF Gallica, AD du Vaucluse, Brozer, Geoportail
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut