Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
La Presse du 24 septembre
On écrit de Châteauroux, au moniteur de l’Indre :
Avant-hier, dans la matinée, un fatal événement a porté la désolation dans une honnête famille de vignerons. Entre neuf et dix heures, le sieur PÉRARD-LABRUNE, propriétaire de vignes, demeurant à Châteauroux, rue de Cluis, descendit dans sa cave pour surveiller sa vendange.
Il y était depuis peu de temps lorsqu’une de ses voisines, la femme TELLIER, ne le voyant pas remonter et craignant sans doute un accident, descendit à la cave de PÉRARD. Elle l’appela sans recevoir de réponse, et l’aperçut bientôt étendu à terre, auprès d’une cuve à demi pleine, et ne donnant plus de signe de vie, bien qu’elle crût entendre sortir de sa poitrine comme le bruit strident d’une respiration oppressée. La femme TELLIER voulut alors s’élancer au secours de PÉRARD ; mais les exhalaisons du gaz acide carbonique lui permirent à peine de mettre le pied dans la cave. Aux cris de la femme TELLIER, un grand nombre de voisins accoururent. L’un d’eux, Mage BASSET, sans calculer le danger auquel il s’expose, entre résolument dans la cave, et parvient jusqu’à PÉRARD qu’il essaie d’emporter dans ses bras. Mais bientôt, éprouvant à son tour les funestes effets des gaz méphitiques, il manque d’être victime de son dévouement, et ce n’est qu’à grand peine qu’il peut revenir sur ses pas et sortir de la cave. Les secours qui lui furent aussitôt donnés, et surtout le grand air, le mirent promptement hors de danger. Un autre voisin de PÉRARD, le sieur MOREAU, se dévoue à son tour. Il pénètre dans la cave avec un brasier de charbon ardent, espérant ainsi neutraliser l’influence du gaz acide carbonique ; mais à peine parvenu au milieu de la cave, il s’affaisse sur le réchaud qu’il porte avec lui. Ce n’est qu’avec beaucoup de peine qu’un ouvrier maçon, nommé ABRIOUX, réussit à le retirer à moitié asphyxié et ayant aux deux bras de fortes brûlures. Pendant ces tentatives réitérées et infructueuses, l’air du dehors avait dissipé en partie les miasmes délétères. M. le docteur PATUREAU, qui, à la première nouvelle de l’événement, s’était empressé d’accourir, entre dans la cave, accompagné des sieurs Henri SOUCHET journalier, du gendarme BORDEAU et du maçon ABRIOUX, que nous avons déjà cité, et, après bien des efforts, ils réussissent, à eux quatre, à ramener au jour PÉRARD ; mais ce n’était plus qu’un cadavre. Toutes les personnes présentes sur le lieu de ce funeste événement ont fait preuve du plus grand dévouement. M. le docteur PATUREAU est descendu trois fois dans la cave. MOREAU a dû être transporté chez lui, où une saignée a été jugée nécessaire. On craint qu’il ne se ressente longtemps encore des suites du commencement d’asphyxie qu’il a éprouvé et des brûlures qu’il s’est faites. MOREAU n’a que son travail pour subvenir aux besoins d’une nombreuse famille. PÉRARD jouissait de l’estime et de la considération générales ; sa mort arrivée d’une manière si malheureuse et si inopinée, a causé dans tout Châteauroux une très pénible impression. Il avait cinquante-deux ans.

L’enquête généalogique :
François PÉRARD, propriétaire, âgé de 52 ans, né à Châteauroux (Indre), époux d’Anne LABRUNE, est décédé rue de Cluis, à Châteauroux, le 15 septembre 1865.
François PÉRARD, vigneron, domicilié et né à Châteauroux, le 17 octobre 1812, fils d’Antoine, journalier, et de Marie VILLENEUVE, décédée à Châteauroux, le 23 décembre 1814, s’est marié à Châteauroux, le 28 août 1833, avec Anne LABRUNE, domiciliée à Châteauroux, née à Déols (Indre), le 13 septembre 1813, fille de Blaise Thomas, vigneron, et de Solange BROSSARD, décédée à Châteauroux, le 13 avril 1833.
Antoine PÉRARD, journalier, né à Châteauroux, le 5 août 1785, fils de Jean, journalier, et de défunte Jeanne LEBEAU, s’est marié à Châteauroux, le 25 novembre 1806, avec Marie VILLENEUVE, née à Châteauroux le 10 septembre 1787, fille de Pierre, scieur de long, et d’Elizabeth VIGIER.

Support : BNF Gallica, AD de l’Indre
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px