Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
paleo3Comme nous l'avons vu ces derniers temps avec une transcription "pure et dure" d'un règlement concernant la confrérie des apothicaires de Nîmes, la lecture des différents documents mis à notre disposition par les archives révèle un grand nombre de difficultés et d'écueils, parfois insurmontables.
La solution est, comme toujours, dans l'apprentissage. Un apprentissage qui doit reposer, plus particulièrement dans le cas de la paléographie, sur de solides bases et une démarche pédagogique appropriée.
Ce n'est pas toujours le cas, nombre de propositions sont un plongeon dans un univers désemparant où les explications noient le quidam plus qu'elles ne le secourent.
J'ai sous les yeux des cours d'associations pour lesquels j'émets de grands doutes quant à la pertinence et aux résultats obtenus. Marrant quand même quand un de ces cours note les "anachronismes" des anciens textes !
J'avoue bien volontiers que pour progresser dans ce domaine, l'abandon de beaucoup d'habitudes est nécessaire ; il est donc bon de commencer le plus tôt possible avant de trop acquérir ces mauvaises habitudes, dont certaines données dans des cours ! La bonne volonté ne suffit pas toujours et la transmission d'erreurs, involontaire, se répercutera tout au long des futurs travaux.
Le travail en ligne est difficile, voire impossible, en apprentissage, tout du moins je n'en connais pas beaucoup ... On trouvera par contre, beaucoup plus facilement, depuis que nombre d'archives sont en ligne, des exercices, sans correction évidemment pour ce qui concerne les documents d'archives, mais au moins avec la possibilité de s'entraîner à la lecture et à la reconnaissance de caractères différents.
A noter toutefois pour ma part, une référence en la matière, bien sûr, l'École nationale des chartes, qui propose quelques ressources en ligne, parmi lesquelles un ensemble de documents transcrits, traduits, commentés ...
Encore une fois, méfiez-vous des apprentissages selon des méthodes "globales" (oui, de la lecture au CP !) dans lesquels on vous apprend à reconnaître des mots dans d'anciens textes. Pour être un bon lecteur de vieux documents, il faut réapprendre à lire et non pas adapter sa lecture aux textes !

Theleme : Techniques pour l'Historien en Ligne : Études, Manuels, Exercices, Bibliographies - Site de l'École nationale des chartes
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut