Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
arbre interrogJe viens de commencer une généalogie, à première vue banale ... un nîmois né en 1933, dont la famille est originaire d'une autre région. Effectivement, rien d'exceptionnel sur les deux premières générations, parents mariés sur leur lieu de naissance, grands-parents orignaires d'un village voisin.
C'est le cas le plus fréquent, ce que je répète inlassablement : ne vous prenez pas la tête dans vos recherches, allez-y par étapes, les unes après les autres, de tables décennales en actes d'état-civil, c'est la technique éprouvée. Déroulez soigneusement la vie de chacun, les naissances des enfants, les décès, les mariages et vous verrez que les générations et les familles vont apparaître, pas miraculeusement, pas par enchantement mais logiquement.
Mais j'ai bien dit : "C'est le cas le plus fréquent ..." parce que dans cette recherche orientée XIXème siècle, il faut bien que, de temps en temps, on rencontre des écueils, sans cela à quoi bon faire de la généalogie ? Donc, comme dit ci-dessus, je fais la recherche du mariage dans la 4ème génération, connaissant les noms des parents par l'acte de mariage de leur fils, noms et prénoms qui ne prêtent guère à confusion et peu répandus. Je ne trouve rien dans les tables décennales des villages alentours, ce qui m'étonne grandement ...Je reprends donc toutes les tables du début à la fin et finit par trouver un mariage pour lequel l'homme correspond, mais pas la femme ... je me dis que cette dernière a dû décéder et pars à la recherche de cet acte. Bingo, je trouve sur les TD un décès correspondant, mais trois ans avant le mariage ??? Je vais chercher l'acte, c'est la fille de la personne recherchée qui est décédée, de père inconnu. Bon, je recommence et reprends toutes les tables et je finis par trouver le décès de ladite personne, effectivement marié avec une personne portant le nom qui m'intéresse. Après une rigoureuse recherche en escargot je finis par trouver un nouveau mariage de l'homme recherché avec une autre femme, très jeune, et qui ne correspond pas. Je me dis que je suis sur une fausse piste et que plus j'avance, plus je me rapproche de la date de naissance du grand-père !
Coup de chance (!?), je trouve le décès de cette nouvelle mariée quatre ans avant la naissance dudit grand-père ... Et là je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche : j'ai passé en revue toutes les tables décénnales, je ne trouve pas ce mariage !
Dans un cas comme ça, après avoir relu vainement les tables de tous les villages environnants, je m'en vais faire un peu de jardinage, me promener à vélo ou repeindre un plafond.
Après le break, je repars à l'assaut et fouille un peu sur les disponibilités des archives en ligne. Il y a des registres matricules qui me donnent quelques détails sur les enfants, m'induisent en erreur en faisant décéder la mère avant l'heure, rien de probant.
Je passe au recensement, heureusement, le village n'est pas bien grand, 21 feuilles. Première date, le couple est bien présent avec un de leurs fils, rien de plus. Deuxième recensement, ils sont toujours là, et, cerise sur le gâteau, j'ai enfin le lieu de naissance de l'arrière-grand-mère, à une trentaine de kilomètres de leur lieu de résidence, hors de mon escargot ! Je me précipite, fouille les tables, celles des villages voisins, toujours rien !
A ce niveau là, soit mon couple s'est marié dans un endroit si particulier et pour une raison si particulière que la cas est vraiment rare, surtout dans une situation aussi simple et claire, soit il y a un os ... J'opte pour l'os et me dis qu'après tout, entre le décès de sa dernière femme et la naissance de son fils je n'ai que quatre ans, je passe directement aux actes de mariages et vais lire les tables annuelles. Et comme d'habitude, on se dit "Mais pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ?". Ben oui ma brave dame, il y a des jours comme ça ! Mon couple est bien là, marié cinq mois avant la naissance du grand-père.
Mon interrogation quant à la table décennale est grande, je m'en retourne la fouiller connaissant dorénavant la date du mariage. Ils y sont bien mentionnés, sous un autre nom !
Moi, c'est ce que j'aime dans la généalogie ...
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut