Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
dourbies nf1Parmi les curiosités de mon ascendance, il y a la famille ROQUEFEUIL. Non que cette famille soit particulièrement distincte d'autres grandes familles de la région, mais plutôt par des lieux cévenols que j'ai longuement parcourus et qui sont souvent cités dans leurs titres, actes et articles divers.
La mariage d'Arnaud de ROQUEFEUIL, Ier du nom, avec Béatrix BERMOND d'ANDUZE, fille de Constance de TOULOUSE, me rapproche un peu plus de la famille paternelle !
Leur mariage sera célébré en 1227, et, en 1241, Arnaud de ROQUEFEUIL fait son testament devant Bernat SALADAS notaire.

En voici la copie (archives du Gard 1 E 1884) :

3 des nones octobre 1241 devant Bernat Saladas no[taire] testament darnaud de Roquefeuil par lequel legue à Guilhaume son fils naturel le chateau et terrain de Beauvoisin et ses dependances sous la condition dy construire une tour reservant a son heritier tout hommage plus legue a jean son fils naturel la portion de dix setiers bled a prendre sur le mas de folgairolles plus legue à Bertrand son autre fils naturel la portion de sis setiers bled sur le mas de la vialette plus legue à Raimond son autre fils naturel la meilleure des vaches quil à dans le mandement du chateau de corbiere plus veut que pandant dix ans a compter du jour de son decés tous les habitants de sa terre soint quittes et exempte de tout payement de taille et quittes en bled ou argent à moins que son heritier ne fut obligé de marier quelque soeur ou fille ou restituer la dot à la femme du testateur plus pour la rédemtion de ses pechés et le payement de ses dettes legue au curé de s[ain]t jean du Bruel touts les revenus de lentiere valée de Refraigors depuis la Roque del viala jusque a la montagne del fau excepté le moulin et pre attenans plus declare avoir reçu pour la dot de Beatrise sa femme 10000 sols malgoirez pour lesquels il hipoteque touts les biens quil à dans la p[aroi]sse notre dame de dourbie et de s[ain] illaire d'aumessas et luy legue en augmentation de dot 15000 sols malgoirez ensemble lususfruit de touts ses biens a la charge de nourrir et entretenir ses enfans et de gerer les affaires de la terre sous lavis et conseil de Guilhaume frere du testateur abbé de s[ain] Guillen et de pierre jourdan son cousin et dans le cas que son heritier bas nommé vint à se marier et ne voudroit point habiter avec sa femme des lors il legue a sa ditte femme la jouissance de tous les révénus des dittes deux p[aroi]sses de dourbie et daumessas luy prohibant de se rémarier plus legue à azalairié et helix ses deux filles à chacune 15000 sols malgoirez de legitime institue pour son heritier universel Raymond son fils et lui substitue au cas il viendroit à deceder sans enfans malles ses autres enfans le tout par gradation dage et au cas les enfans du testateur seraint decedés en puberté leurs substitue ses filles et au cas ses dites filles decederoint in testat leur substitue Deodat de Caylus son neveu et au cas ledit de Caylus viendroit a deceder sans enfans luy substitue elizabeth sa niece fille de feu Bernat de Roquefeuil son frere Ledit testament en Registré en la cour du senechal de Beaucaire et nimes en un parchemin signé dudit Saladas et cy cotté n°1.
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut