Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
mesureC'est grâce aux révolutionnaires de 1789 qu'un système homogène de poids et de mesures a été mis en place, lentement, en France. Comme annoncé, en 1802, dans l'ouvrage évoqué ci-après, en introduction : "Les mesures anciennes ne différaient pas seulement de nom et de grandeur d'une province, d'une ville, ou d'un village à l'autre ; mais dans le même lieu il n'était pas rare de trouver des mesures de différents noms, de différentes valeurs ; les unes servaient pour un seul objet, les autres avaient une destination différente ; quelques unes n'étaient usitées que certains jours, dans certaines occasions ; ici on mesurait à ras, là on mesurait au comble, et la même mesure avait encore dans ces deux cas une valeur différente. Ces mesures qui, pour la plupart, devaient leur origine au hasard, au caprice, à la cupidité, mille fois altérées ou changées, n'étaient liées entre elles par aucun rapport constant ; elles n'étaient guère connues hors des limites des lieux où elles étaient en usage, et ce n'était pas une chose facile pour les habitants d'une contrée de la France qui voulaient commercer avec ceux d'une autre contrée, que l'étude qu'ils étaient obligés de faire pour se mettre en garde contre la fraude que favorisait cette excessive variété de mesures."
Le commentaire ci-dessus peut encore être appliqué de nos jours ... certes de manière moins locale et plus discrète mais ... songez aux connexions internet qui sont rapidement passées de 2Mo à 16Mb, ou pour les gros tricheurs, de 2MB à 16Mb, ce qui rend votre connexion nettement plus rapide ! Pensez aussi à l'écran 50 centimètres vendu à un prix nettement moins cher qu'un 22 pouces dans un autre magasin, belle offre !
Le besoin de mesures, peser est bien un besoin marchand, de commerce. Un besoin local à une époque où l'échange de marchandises se faisait en grande partie localement, avec, donc, des mesures locales. Mesures pour lesquelles les habitants ne d'interrogeaient même pas sur leur conversion. C'est le déplacement des individus et des marchandises, de plus en plus important, et donc la possibilité d'obtenir d'autres biens, parfois "non mesurables" avec les unités locales, qui va impacter ce système jusqu'à sa radicale transformation et sa plus grande compréhension.
Évidemment, le généalogiste sera confronté à ces mesures, du contrat de mariage au compoix local, en passant par l'inventaire après décès. Il sera alors peu aisé, en fonction de la région de se faire une idée de la taille d'un terrain. Bien qu'internet soit un outil fabuleux et que quelques sites tentent l'automatisation, les particularités sont si nombreuses qu'il est bien difficile, sans un bon livre et de beaux tableaux de s'y retrouver.
Parmi les ouvrages que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque favorite (Gallica bien sûr), celui dont j'ai cité l'introduction : "Tables des rapports des anciennes mesures agraires avec les nouvelles, précédées des éléments du nouveau système métrique", par F. Gattey. Il est précisé en tête d'ouvrage "Utile aux Propriétaires, aux Notaires, aux Architectes, aux Experts et Entrepreneurs de bâtiments, et indispensable à tous les Agents de l'administration publique".
Ce n'est certes pas le livre le plus facile, ni le plus complet puisqu'on n'y trouve pas toutes les mesures (distances, contenance, poids, monnaie ...), mais il est d'un intérêt indéniable, ne serait-ce que pour la lecture des exemples de conversion :

Premier exemple
On propose de convertir en mètres 7 toises 2 pieds 5 pouces.
On peut résoudre cette question de plusieurs manières.
1e. En prenant séparément les valeurs en mètres de 7 toises, de 2 pieds et de 5 pouces, et en faisant ensuite la somme de ces produits séparés. Cherchez dans la table du département de la Seine la valeur de la toise en mètres, qui est 1,949 ; celle du pied en mètres, qui est 0,32484, et enfin celle du pouce en mètre, qui est 0,02707. Multipliez le premier nombre par 7, le second par 2 et le troisième par 5 ; ajoutez ensemble les produits séparés de ces multiplications, comme on le voit ci-après, et vous aurez pour total 14,428, c'est à dire 14 mètres et 428 millièmes. (suit l'ensemble des opérations)
2e. On peut opérer par le moyen des parties aliquotes, ainsi qu'il suit :
Pour 7 toises, multipliez 1,949 par 7, ce qui donnera : 13,643
Pour 2 pieds, qui sont 1/3 de toise, prenez le 1/3 de 1,949 : 0,64697
Pour 4 pouces qui sont le sixième de 2 pieds, prenez le sixième de 0,64697 : 0,10828
Enfin, pour 1 pouce, qui est le quart de 4 pouces, prenez le quart de 0,10828 : 0,02707
La somme de ces produits sera : 14,42802
3e. Enfin, on pourra commencer par réduire les pouces et les pieds en parties décimales de la toise. A cet effet, comme 5 pouces font 5/12 de pied, on divisera 5 par 12, ce qui donnera pour quotient 0,4167 ; on ajouetra cette fraction décimale à 2 pieds, et l'on aura : 2,4167. On observera ensuite que 2 pieds sont 2/6 de toise, et en conséquence on divisera 2,4167 par 6, ce qui donnera pour quotient 0,4028. On ajoutera cette fraction décimale à 7, nombre des toises, et l'on aura 7,4028, que l'on multipliera par 1,949, valeur de la toise en mètre. Le produit sera, comme dans les deux premières opérations : 14,428.
Ainsi, quelle que soit celle de ces trois méthodes suivant laquelle on opèrera, on trouvera également que 7 toises 2 pieds 5 pouces valent en mètres : 14,428, c'est à dire 14 mètres et 428 millièmes.

On remarquera que le système métrique n'est pas complètement intégré ! Les tableaux de référence aux régions sont nombreux, les écarts parfois peu importants. Il serait peut-être intéressant de posséder une moyenne de variation permettant, à partir d'une valeur unique, d'obtenir une estimation, quelconque soit la région.
Dans tous les cas, si on n'a pas cet esprit mathématicien faisant aimer nombres et opérations, avoir idée de la taille d'une propriété d'un ancêtre sera toujours une estimation ; il ne nous en voudra pas !
Le livre sur Gallica
Conversions dans Lexilogo
Remarque : les sites proposant les conversions sont aussi nombreux que les mesures ! Sélectionnez ceux qui présentent les particularités locales vous intéressant.
logo geneanaute
Portail généalogique
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut