Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
jean maceLe 13 décembre 1894, à Monthiers, dans l'Aisne, Jean MACÉ décédait.

Journaliste, écrivain à succés, notamment avec "L'histoire d'une bouchée de pain", lettres à une petite fille sur nos organes et leurs fonctions en 1861, Jean Macé est surtout connu en tant que fondateur de la Ligue de l'enseignement., mouvement d'Éducation populaire issu du développement d'un réseau de bibliothèques communales dans le Haut-Rhin.

Sénateur innamovible en 1883, siégeant à gauche, il a largement participé à l'élaboration des lois qui ont réformé l'enseignement public. Défenseur peu connu des droits de la femme, Jean Macé a été fait chevalier de la Légion d'honneur par décret du 4 février 1880.

Fils de Marin François MACÉ, et de Marie Rosalie BECHEPOIDS, il est né le 22 août 1815, à Paris, dans le troisième arrondissement. Jean François MACÉ s'est marié à Paris, dans le 11ème arrondissement, avec Marie Louise Antoinette SOLLIER, le 31 octobre 1850.
2015 sera l'année du bicentenaire de la naissance de Jean François MACÉ.
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut