Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
acte-dateRelever un acte quelconque en en faisant un enregistrement numérique est, de nos jours, un bon réflexe que doit posséder tout chercheur digne de ce nom.

Nous avons déjà fait cas, ici même, des difficultés rencontrées dans l'utilisation des différents systèmes de visualisation de documents en ligne pour sauvegarder ces données. Je voudrais faire état d'une autre difficulté que vous pourriez rencontrer lors de consultattions de documents "physiques" et de leur prise de vue photographique.

Comme évoqué ci-dessus, nommé un fichier en le datant lors d'une récupération, d'un scan est fort aisé, encore que, si vous laissez passer le temps et stocker un grand nombre de documents dans un coin d'ordinateur, au moment de la lecture, la surprise risque de venir !

En effet, on rencontre parfois des actes dont la date n'est pas implicitement mentionnée. J'ai des actes italiens où le prêtre commence une page avec l'année concernée puis toutes les autres pages ne comportent aucune référence à cette année. On comprendra dès lors qu'au moment où l'on trouve le fameux acte qui manquait tant on sache que l'on est en 1863, parce qu'on l'a lu dans les pages précédentes, mais ce n'est pas écrit dans la page en cours, et, tout content, on prend une photo dudit acte. De retour à la maison pour exploitation des précieuses photos on ne pourra que désespérer face à un acte sans date ! A moins que la mémoire revienne, votre photographie ne vaut plus rien.
J'ai également dans mes collections des actes ainsi libellés : "le quinze février même année, après les fiançailles et la publication des trois bans ...". Mais de quelle année s'agit-il ?
Plusieurs méthodes peuvent être appliquées pour résoudre ces petits problèmes. On peut, à chaque prise de vue, noter la date de l'acte en cours de lecture (remonter quelques pages en arrière ou un petit coup de manivelle en sens inverse pour s'en assurer). J'ai préféré au cours des années écrire les dates sur un petit morceau de papier que je pose dans un coin de la page ou sur le lecteur de microfilms en prenant soin de bien l'inclure dans mon cadrage.
Certains appareils permettent d'inclure une information sur la photographie, je pense que ce doit être un peu long sur d'importantes séries.

Le réflexe à prendre est donc : "Je prends une photo d'un acte, est ce que je vois la date ?". Croyez-moi, si vous adoptez cette habitude, vous éviterez ce long hurlement si caractéristique de l'individu constatant une lourde erreur commise par son inattention passée.
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut