Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
crayon1J'ai redécouvert il y a quelques temps un super outil pour le généalogiste (entre autres), pratique, rapidement accessible, d'un emploi simple et ne nécessitant qu'un périphérique pour son bon fonctionnement et deux extensions afin de développer pleinement les capacités de ce dernier.

Il est vrai que j'ai longtemps hésité avant de me lancer, beaucoup de concurrence dans ce domaine font que le choix est difficile. Mais les possibilités de l'outil étant nombreuses, ses capacités à produire des documents précises, rapides et aisées m'ont fait franchir le cap.

La prise de notes est désormais simplifiée et surtout structurée grâce à mon crayon à papier. Adjoint à une gomme et un carnet papier, complété, bien évidemment, par un taille-crayons, c'est un ensemble gagnant, à portée de main sur le bureau.

Certes les logiciels de prise de notes existent, sont complétés par d'autres les structurant. Beaucoup de programmes permettent aussi la prise de notes, servant toutefois plus de memorandum que, comme dans mon cas, de brouillons à notes.

Dans la reconstitution généalogique je note ainsi les recherches effectuées sur un lieu, les possibles parentés, les graphies de mots difficiles à déchiffrer. Le tout constitue un amalgame, très mal écrit, dans lequel je suis souvent le seul à me repérer mais qui a l'avantage de toujours être présent sous les yeux lors de l'enquête et modifiable à tout instant.
Un must, pas très cher, complément idéal de l'ordinateur !

Cette réflexion sur le crayon me rappelle une histoire à propos de la conquête spatiale : les américains avaient longuement planché et dépensé des millions de dollars pour produire un stylo utilisable dans toutes les positions prises par les astronautes en apesanteur. De leur côté les russes fournissaient des crayons papier à leurs cosmonautes !
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px
Aller au haut