Alain Soirat généalogiste    
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Il y a cent Ans. Liste des titulaires, en 1783, des principaux emplois dans l'Eglise, les conseils, la diplomatie, l'armée, la magistrature, l'administration, les finances, les académies, à la cour, etc., dont les familles existent encore en 1883, d'après l'"Almanach royal" et l'"Etat militaire de 1884.
Avec une table alphabétique des noms des familles.
Chez CHAMPION, Paris, 1884.

Retrouver des listes de noms dans divers ouvrages est souvent source de découvertes et d'approfondissement des personnes de nos généalogies. L'ouvrage, très orienté toutefois sur les grands personnages de notre pays, ne laisse donc pas de place à nos valeureux paysans. Qu'à cela ne tienne, complétons donc cette partie qui fait de nos recherches un rapprochement avec la grande Histoire ; une fois ne sera pas de coutume.
Notons que la version PDF est agrémenté d'une liste de signets assez complets avec table des matières, sommaire et liste des noms.
Sans être l'ouvrage indispensable, le livre de chevet, c'est un de ces ouvrages qu'il est bon d'avoir dans un coin de son disque dur.
Pour se mettre dans l'ambiance, l'auteur, qui ne se cite pas, écrit dans son avant-propos :

L'Histoire des familles n'est pas la partie la moins instructive des annales générales des peuples. Il est intéressant de savoir quel rang chacune d'elles occupait et quels services elle a rendus dans les siècles antérieurs au nôtre, spécialement en ce qui concerne  les familles dont les représentants vivent encore à nos côtés.
La plupart des généalogistes sont des guides peu sûrs, portés à exagérer ceci, à dissimuler cela ; le mieux, pour savoir à quoi s'en tenir, est de recourir aux sources officielles. L'Almanach royal et l'Etat militaire de la France sont de celles où l'on peut puiser le plus facilement.
C'est ce qu'a fait l'auteur de ce petit volume. Il a extrait de l'Almanach royal et de l'Etat militaire de France, de 1783, les noms appartenant à des familles encore existantes, les faisant suivre souvent de quelques renseignements complémentaires.
OEuvre modeste d'un campagnard bibliophile qui, en feuilletant une collection d'Almanachs royaux, a été frappé de la valeur, au double point de de l'instruction et de l'agrément, des renseignements qu'on y rencontre sur l'organisation et la composition de l'ancienne société française. Il a cru pouvoir donner satisfaction à la juste curiosité du public en lui présentant, en quelques pages,ce que deux recueils, assez volumineux, contiennent de plus intéressantpour lui.
Si ce travail est bien accueilli, quelque autre le reprendra, sans doute, et pourra le compléter en dépassant, dans les Etats militaires, la limite à laquelle on s'est arrêté cette fois (grades de mestre de camp ou colonel), et en tirant des almanachs des anciennes provinces les noms des membres des Etats, des Parlements, et ceux des principaux magistrats des bailliages et des villes.

On remarquera la façon d'écorcher au passage le généalogiste. Rappelons que nous sommes en 1883 et que le généalogiste n'est pas vu de la même façon que la nôtre, plutôt comme un chercheur d'ancêtres célèbres, un validateur de lignées célèbres ; expliquant en cela ce genre de livre où la moindre référence à un nom connu constitue un lien avec la famille.
Ne vous-y trompez donc pas, ce n'est pas parce qu'un nom qui apparaît dans votre généalogie est présent dans cet ouvrage qu'il y a un lien ! Par contre, vous pourrez peut-être guider vos pas vers une nouvelle ressource, à vous de fouiller.

Recherches

Gallica GALLICA
Geneanet
GÉNÉANET
Google
GOOGLE
logo geneanaute
Portail généalogique

Visiteurs du site

Aujourd'hui83
Hier363
Semaine1898
Mois9375
Total (année en cours)69950

Qui est en ligne ?

4
En ce moment

samedi 24 juin 2017 05:35
info passion logo-240px
info soirat-240px
info pasarea-240px